“Pratique Somatique” ?

La Pratique Somatique, ou l’éducation somatique est le champ disciplinaire des méthodes qui s’intéressent aux relations dynamiques entre le mouvement du corps, la conscience, l’apprentissage et l’environnement. La notion de soma se rapporte à l’expérience totale du corps vécu de l’intérieur.

Quelques définitions :

Somatiques :
Approches spécialisées dans le travail via le corps ressenti : les informations dont nous disposons à travers des explorations corporelles de la sensation et du mouvement. Un terme inventé par le phénoménologue existentiel Thomas Hanna, qui l’a utilisé pour désigner des façons de travailler avec des individus et des groupes qui privilégient l’expérience subjective du corps, à la première personne. (Hanna, 1970). Il s’agit d’un terme générique qui recouvre un large éventail de travail corporel, d’approches de mouvement et de pratiques corps-esprit.

Interoception / Felt-sense :
La capacité de ressentir et percevoir nos signaux corporels : la faim, l’envie, le désir, la douleur, la transition d’un état d’activité vers un état de repos et vice-versa, la fatigue…

Embodiment :
Difficilement traduisible en français sans le dénaturer, “embodiment” est littéralement l'”incarnation”. Le fait de vivre une expérience de manière intégrée : en recherchant un alignement entre nos mouvements, nos ressentis, nos intentions, notre compréhension et nos décisions. L’embodiment donne de belles pistes à la problématique souvent entendue en séance : “comment je fais pour sortir de ma tête ?” “je suis trop dans ma tête” “je mentalise”… et permet non pas de quitter nos compétences analytiques, mais de les associer, de les aligner avec nos inspirations, nos désirs, ce qui est juste pour nous et ce qui ne l’est pas, nos visions du monde, notre expérience physique et physiologique du monde.

 

Comments are closed.